Miss Kobayashi Dragon's Maid

Miss Kobayashi Dragon maid -

Miss Kobayashi Dragon's Maid

de lecture - mots

Miss Kobayashi Dragon's Maid Rapidement

Miss Kobayashi Dragon's Maid, c'est quoi ? Un petit anime slice of life qui prend place dans notre monde. Sauf que les dragons existent (mais personne ne le sait). Et un jour, Kobayashi, bourrée, tombe sur Tohru la femme dragon et l'aide. Et la femme dragon tombe amoureuse de Kobayashi. Et elle propose de devenir sa maid (Et Kobayashi adore les maids, elle est passionné par cela). Même si Tohru ne sait rien en tant que maid, Kobayashi la garde quand même, contre un tour a dos de dragon de manière strictement platonique.

 

Les Slices Of Life

Sans rien réinventer, Dragon's Maid est parfait pour ce quoi il à été fait : Divertir, faire rire et globalement, faire décompresser quelqu'un, et il y a arrive parfaitement et on va voir cela rapidement grâce à 2 personnages, les plus symbolique mais aussi ceux qui ont littéralement donné le ton de l'anime. On va les voir dans leur ordre d'arrivée dans la maison de Miss Kobayashi pour que ça soit plus simple mais aussi pour suivre la construction de l'anime et en quoi chaque élément à contribuer a faire de cet anime quelque chose d'excellent à sa manière. 

Ont va parler de construction de tensions, d'univers vraisemblable et cohérent mais aussi de caractère de personnage. On va surtout divulgacher les deux premiers épisode (même si pour un slice of slice, ce concept est encore bien plus idiot, vu qu'on regarde PAS pour l'histoire principalement. Un Slice of Life bien fait, on peut le regarder 10 fois sans s'ennuyer, à l'inverse d'un mauvais qui est tenu uniquement par l'histoire, ce qui n'en fait pas vraiment un slice of life à proprement parler)

 

Tohru La Comique Et Le Support émotionnelle

D'abord on va commencer par notre chère Tohru. Bon rapidement, pour ceux qui n'ont pas vu, c'est le principal personnage, à la fois qui créer les situation comiques et/ou qui participe. Attention, elle n'est pas que cela et surtout qu'est ce qui la rend si efficace ?

La réponse est simple parce qu'on s'attache extrêmement rapidement à elle et qu'elle est aussi le support émotionnelle de l'anime. Elle remplit donc 2 rôle. Celui de "comique relief" et celui de personnage (waifu à vrai dire) vulnérable et en danger sur lequel le spectateur peut s'identifier;

Comment cela est fait ? Dès l'épisode 1 ou on la montre avec des émotions de tristesse, puis plus loin, une partie de son passé qui déclenche une forte empathie avec elle même si ce sont de très courte scène de quelques secondes. C'est d'ailleurs ça qui les rends si efficaces. On ne tombe pas dans tu pathos absurde et forcé. C'est simple voir simpliste fait toujours rattacher à la situation dans laquelle Tohru est. Elle arrête un voleur d'une manière pas-du-tout-remarquable-et-qui-ne-ferais-absolument-pas-douter-du-fait-qu'elle-n'est-pas-humaine et attire tout les regards lui fait subitement repenser à son passé face à des chevalier ? Hop, on a peur pour elle pendant quelques secondes, on ressent de l'attachement. La scène bascule sur le présent avec les des visage d'être humain ébahi, Tohru affiche un visage effrayé, l'empathie prend le dessus puis tout est désamorcer avec les humains qui l'applaudissent.

En quelques secondes, Tohru a été ancrer dans l’inconscient du spectateur comme quelqu'un qui peut être en danger (malgré le fait qu'elle à littéralement le pouvoir d'ouvrir le ciel en deux) et qui rend ses interactions avec les autres personnages donc l'humour qui émane d'elle bien plus réel et rend donc tout cela bien plus efficace.

A ce moment, le ton de l'anime est fixé : ces petits éléments permettent en plus donner des côtés vraisemblable à des tensions dramatique qui peuvent survenir plus tard dans l'anime et ne pas tomber comme un cheveu sur la soupe et coupé bien trop radicalement avec l'univers de l'anime. On à donc a faire un anime globalement comique mais sur lequel on pourra trouver de simple tension et moment émotions dit sérieux.

Dans certaine série comique on oublie parfois de mettre les protagoniste dans des situations de danger ou parfois on attends la fin et ça fait forcer et on n'y croit pas, vu qu'on ne les a jamais vu vraiment effrayé.

C'est un peux ce qui c'est passé, dans mon cas, avec "Le Héro est surpuissant mais extrêmement puissant". La fin, qui se veut extrêmement sentimental tombe, presque à plat, du fait qu'on passe du "il brûle un village pour efface les traces" à "un bébé se fait littéralement arracher du ventre de sa mère devant les yeux de son géniteur". Si cette épisode avait été le premier épisode de l'anime, ou aurait été dans le premier épisode, rien que des bribes, cela aurait contribuer au fait de rendre l'humour plus efficace mais aussi les héros plus attachant et on aurait ressenti bien plus d'empathie envers ce faux connard. Mais là, non. Un bon pétard mouillé. Ce qui est dommage. Les deux derniers épisode n'était pas cohérent avec le reste de l'anime et n'était surtout pas introduit dès le premier épisode. Le ton doit être donné en un épisode. Il peut être modifier mais uniquement via touche successive, pas de manière bourrine en littéralement 2 minute !

 Kanna, La Loli Dragon et la fraicheur de l'anime

Cette image du dakimakura de Kanna pourrait à lui seul résumé son "utilité" dans l'anime. C'est elle qui va déclencher tout les moments Moe, mignon et autre. Kanna à été pensé comme cela du fait de la voix, du fait que c'est une loli mais aussi avec ces interactions avec Saikawa. On l'a dit plus haut, Miss Konayashi Dragon's Maid est un anime slice of life fait pour divertir, faire rire et globalement, faire décompresser quelqu'un. Donc il était inévitable de mettre un loli ayant des interactions super mignonne dût à son innocence et ses mimiques. C'est d'ailleurs une des gros points des loli comme Kanna, elles sont toute fait sur le même modèle mais ce qui la rend différente des autres, c'est, et je vais encore me répêter ces interactions.

Le Twister avec Saikawa bien que extrêmement drôle avec tout le quiproquo mis avec Saikawa, cela est aussi extrêmement mignon grâce au contraste entre les attentes de Kanna qui ne veux que jouer et Saikawa qui s'évanoui à cause du stress d'être collé par ce qu'elle considère comme son amoureuse. Ce que un bon nombre d'autre anime manque, c'est un peux de subtilité. Là ou certain veulent à tout prix que ça reste mignon et rendre l’exacerber au maximum ils oublient la finesse. Comment rendre quelqu'un de mignon et innocent encore plus mignon ? La mettre en relation avec une personne qui a des pensées """"""""""perverses""""""""""

Et ça, le côté Moe de Kanna contribue a presque 80% a faire décompresser quelqu'un avec une pure formule : Innocent+Humour+Univers vraisemblable mais dans lequel on sait de grosse merde peuvent arriver = Décompression maximum. Sans le côté innocent apporter par Kanna, il faut le dire, Miss Kobayashi Dragon Maid n'aurait jamais connut le succès qu'il à eut. Il serait rester un enième anime avec un concept plus qu'intéressant mais sous exploité. Kanna est LE personnage sur lequel repose tout le côté innocent de l'anime et qui fait contraste avec les merdes que Tohru a subit. (bon kanna c'est faite bannir mais on l'a pas retrouvé avec une épée médiéval planté dans son corps). Et cela est encore plus renforcer avec sa relation petite-soeur/grande-soeur qui évolue en une relation mère/fille rapidement tout au long de l'anime (et qui continue dans le manga). L'un ne pouvait pas fonctionné sans l'autre, l'anime serait devenu redondant dans sa construction, ses vannes ect...

Voila sur quoi repose un bon slife of life : Les deux premiers élément perturbateur qui doivent contraster l'un avec l'autre mais aussi avec les autres si tu veux de l'humour et garder une certaine marche de manœuvre dans l’œuvre créer

 


Laissez un commentaire

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.

STAY UP TO DATE

Submit your email to get updates on products and special promotions.